Faites des travaux, on vous rembourse
Financez jusqu'à 100 % de vos travaux d'économies d'énergie grâce aux primes énergie.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies qui permettent d’assurer le bon fonctionnement de nos services et faciliter la navigation. En savoir plus

J’accepte
PERSONNALISER

Plan de relance économique : quid de la rénovation énergétique ?

rénovation énergétique, plan de relance

C’est l’une des annonces les plus attendues de la rentrée. Aujourd’hui a été présenté le plan de relance économique du gouvernement Castex. Un plan de relance de 100 milliards d’euros qui intervient après la crise sanitaire du COVID 19.

Parmi toutes les mesures évoquées, telle que l’absence de la hausse des impôts et la priorité du rebond de l’emploi, l’écologie est au cœur du plan de relance avec 30 milliards d’euros consacrés à la transition écologique. Ce plan devrait permettre de « réduire de 30% les émissions de CO2 de nos industries sur dix ans » selon Bruno Le Maire.

Quelles sont les mesures évoquées par le gouvernement ?

Plan de relance : les mesures pour la transition écologique

Dans l’enveloppe du plan, 30 milliards sera consacré à la transition écologique.

Ce volet soutien la transition écologique de tous les secteurs qui sont fortement émetteurs de gaz à effet de serre. 4 secteurs sont identifiés : les transports, les bâtiments, l’énergie/industrie et l’agriculture. Ce volet vise toutes les cibles, qu’ils s’agissent des entreprises, des collectivités locales ou des ménages afin qu'ils puissent être aidés à travers ce plan de relance.

  • Les transports bénéficieront de 11 milliards d'euros dont plus de la moitié pour le secteur ferroviaire ainsi que les mobilités du quotidien avec l’accélération du plan vélo et des aides pour l’achat de véhicules moins émetteurs.
  • La rénovation écologique des bâtiments bénéficiera de 6,7 milliards d’euros.
  • Les innovations énergétiques pour faire émerger une filière d’hydrogène vert, la décarbonation de l’industrie et le verdissement des entreprises avec un budget de 9 milliards d’euros
  • La transition agricole avec un budget 1,2 milliards d’euros

Les mesures pour la rénovation énergétique des bâtiments

6,7 milliards seront dédiés à la rénovation énergétique des bâtiments publics (comme notamment les écoles, les hôpitaux, les ehpad…) et privés. Dans cette enveloppe, 2 milliards seront consacrés à Ma Prime Rénov qui remplace le Crédit d’Impôt à la Transition Ecologique : initialement prévue pour les ménages modestes, elle sera étendue à tous les ménages français, même les plus aisés dès le 1er janvier 2021. Cette prime sera également étendue aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés.

Cette mesure vise à encourager tous les français à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Ce plan de relance, est « un pas de géant pour la transition écologique de la France. Par son ambition, par sa cohérence et par sa solidité, il nous fait basculer dans l’économie de demain, décarbonée et économe en ressources. » selon Barbara Pompili, ministre de la Transition Ecologique.

A noter que ce plan de relance est 3 à 4 fois plus massif que celui de 2008 et que « sa part verte est sans commune mesure ». Ces 30 milliards d’euros alloués à la transition écologique permettront à la France de respecter ses engagements pris lors de l’accord de Paris.

Les aides de rénovation énergétique 2020

Plusieurs aides financières existent pour financer ces projets de rénovation énergétique. Découvrez à quelles aides vous pourrez prétendre.

Les primes énergie pour financer les rénovations énergétique

Les Primes Energie aussi appelées primes CEE sont accessibles à tous les foyers et ce, sans conditions de ressources. Les montants diffèrent cependant selon les revenus des foyers : pour les mêmes travaux réalisés un ménage avec des ressources modestes pourra recevoir une prime plus importante que qu’un ménage aux ressources intermédiaires.

Un bon nombre de travaux de rénovation énergétique sont éligibles aux primes énergie. Notons entre autres l’isolation thermique ou le remplacement du système de chauffage. En plus des primes classiques vous pouvez également bénéficier des « Coup de pouce isolation » et «Coup de pouce chauffage».

Faites une demande de Primes Énergie et calculez le montant de remboursement de vos travaux !


Ma Prime Rénov’, l'aide de l'état pour financer les travaux de rénovation énergétique

Ma Prime Rénov’ est la nouvelle aide publique. Elle regroupe deux aides déjà existantes : le Crédit d’Impôt (CITE) et l’aide de l’Anah « Habiter Mieux Agilité ». Cette année cette aide était uniquement destinée aux ménages modestes et très modestes. Depuis l'annonce d'aujourd'hui, cette prime sera étendue à tous les ménages dès le 1er janvier 2021.

Tout comme les primes énergie, Ma Prime Rénov’ finance une grande partie des travaux de rénovation énergétique. Telle que par exemple l’installation d’une pompe à chaleur géothermique ou d’une VMC double flux.

Habiter Mieux Sérénité, l'aide de l'ANAH pour la rénovation énergétique

Cette aide est réservée aux ménages modestes et très modestes et a pour vocation de financer les travaux de rénovation énergétique qui permettent une hausse de la performance énergétique du logement. Parmi les travaux financés : ceux qui garantissent un gain d’énergie de plus de 25% ou de 35%.

L’éco-prêt à taux zéro pour inciter les travaux de rénovation énergétique

L’éco PTZ est un emprunt remboursable sans intérêt. Il a pour mission de financer les travaux d’économies d’énergie et est remboursable sur 15 ans. Concernant le montant de ce prêt : il est limité à 15 000€ pour une opération, 25 000€ pour deux opérations et 30 000€ pour trois travaux réalisés.


Plus d'informations sur "Faire des travaux d'économie d’énergie"

passoires thermiques
Paru le: 15/10/20

Comment lutter contre les passoires thermiques et engager des travaux de rénovation énergétique ?

logement, rénovation, maison
Paru le: 24/06/20

Pour 62% des Français, seule la contrainte législative est efficace pour réussir la transition énergétique.

coronavirus, urgence économique, urgence écologique
Paru le: 19/05/20

Malgré l'angoisse des effets de la crise sur l'activité, l'emploi et les finances publiques, les Français ne veulent pas choisir entre ...