DEPUIS 2010, PRIMESENERGIE.FR VOUS VERSE
TOUTES VOS AIDES TRAVAUX
Obtenez votre Prime Énergie et MaPrimeRénov' pour tous vos travaux en monogeste !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies qui permettent d’assurer le bon fonctionnement de nos services et faciliter la navigation. En savoir plus

J’accepte
PERSONNALISER

Choisir l'isolation thermique pour se protéger de la chaleur

L'isolation thermique permet de se protéger de la chaleur en été, on vous dit tout

isolation thermique pour se protéger de la chaleur

Lorsqu’on parle d’isolation thermique, on pense immédiatement au confort de la maison pendant la saison froide. Ces travaux permettent d’empêcher les déperditions de chaleur et d’optimiser la performance énergétique du bâti, ce qui va diminuer la consommation d’énergie pour la production de chauffage. On peut ainsi réduire la facture d’énergie.

Mais ce n’est pas le seul avantage de l’isolation thermique. Il permet aussi d’améliorer le confort de l’habitat pendant la saison chaude, surtout en cas d’épisode caniculaire, à condition que les travaux soient réalisés avec succès. Découvrez les avantages d’isoler sa maison en été.

Le rôle de l’isolation thermique pour se protéger de la chaleur

L’isolation thermique permet de lutter contre le froid d’hiver. Mais c’est aussi la meilleure solution pour lutter contre les fortes chaleurs de la saison estivale. Elle est plus écologique que l’utilisation d’un climatiseur ou d’un ventilateur et plus économique dans le temps.Ceci parce qu’elle permet de conserver la fraîcheur en été puisqu’elle permet de limiter les échanges thermiques entre l’air intérieur et l’extérieur.

Si la maison est mal isolée, la chaleur qui provient de l’extérieur finit par s’infiltrer facilement et rapidement à l’intérieur au niveau des ponts thermiques. En cas d’épisode caniculaire, un habitat mal isolé est exposé à la surchauffe.

Les travaux à prioriser pour se protéger des vagues de chaleur

Pour mieux se protéger de la chaleur en été, il faut isoler les zones de l’habitat qui facilitent l’infiltration de l’air chaud.

L’isolation thermique des combles et de la toiture

Les combles et les toitures mal isolés comportent des ponts thermiques. La toiture est exposée au soleil tout au long de la journée. Elle facilite donc l’entrée de la chaleur. Voilà pourquoi, il faut prioriser l’isolation des combles et des toitures. C’est un moyen de bloquer l’air chaud et de maintenir la fraîcheur dans l’habitat.

L’isolation thermique des murs

Il faut aussi penser à l’isolation des murs, des parois qui sont en contact direct avec l’environnement extérieur. En renforçant leur isolation, on peut limiter au maximum les déperditions thermiques et profiter ainsi de plus de confort en été. Notons que deux techniques sont disponibles.

L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE est la plus recommandée. Elle permet une hausse considérable de la performance énergétique de la maison. De plus, elle n’engendre pas une baisse de la surface habitable. En revanche, le coût de réalisation des travaux est élevé. L’isolation thermique par l’intérieur ou ITI est une autre alternative surtout en cas de budget limité. Elle peut donner un résultat satisfaisant. Le seul problème, la perte d’espace et la nécessité de libérer la pièce à rénover le temps des travaux.

L’isolation des parois vitrées pour se protéger de la chaleur

La troisième solution, c’est le remplacement des parois vitrées, notamment les fenêtres et les baies. Cela garantit une baisse du montant de la facture de climatisation. Les rayons du soleil arrivent à traverser les vitres et à transformer la maison en un véritable four. Il faudra donc remplacer les simples vitrages par du double vitrage ou du triple vitrage.

L’isolation des sols

Même si le sol n’est pas en contact direct avec les rayons du soleil, il peut aussi subir la pénétration de la chaleur s’il est mal isolé. Pour réaliser les travaux, on peut poser de l’isolant sur la surface du plancher ou bien poser une chape ou une dalle flottant sous le carrelage.

Se protéger de la chaleur : les isolants thermiques

Bien choisir les isolants à utiliser, c’est optimiser le succès des travaux d’isolation thermique, quelque soit la zone à traiter.

Le déphasage comme critère de choix important pour l’isolation thermique

Nombreux sont les critères à prendre en considération lors du choix des matériaux isolants. Mais le déphasage thermique est le plus important pour l’isolation contre la chaleur. De quoi s’agit-il ? Ce terme est employé pour désigner le temps que la chaleur extérieure va mettre pour traverser le matériau isolant.

Si le temps de déphasage est long, on a moins de risque de subir les fortes chaleurs de la journée. Notons qu’un isolant performant présente un temps de déphasage long. En général, il doit être de 8 heures.

Les isolants ayant le meilleur déphasage thermique

Les isolants naturels sont les plus recommandés. Ils présentent un temps de déphasage de 10 à 15 h. Le panneau de bois compte parmi les matériaux à privilégier. Il possède une capacité de stockage de chaleur fortement élevée. De plus, c’est un isolant polyvalent. On peut l’utiliser pour isoler les murs, les combles et les toitures. Selon les experts, le panneau de bois présente un temps de déphasage thermique de 14 à 15 heures.

C’est aussi le cas du liège qui présente un temps de déphasage de 13h. En vrac ou sous forme de panneau, ce matériau isolant est d’une performance remarquable. De plus, il est capable de résister à l’humidité, aux nuisibles et au feu. Il ne faut pas oublier la ouate de cellulose, présentant un déphasage de 7 à 10 heures. C’est un isolant acoustique et thermique efficace et résistant à l’humidité.

Mais on peut aussi se tourner vers les isolants minéraux comme la laine de verre, la laine de roche ou la perlite. Ils présentent entre 4 et 6h de temps de déphasage. Enfin, les isolants synthétiques comme le polystyrène extrudé et le polyuréthane peuvent offrir une protection adéquate contre la chaleur. Leur temps de déphasage se situe entre 4 et 6 heures également.

Les aides pour financer l’isolation thermique pour se protéger de la chaleur

Puisque les travaux d’isolation thermique garantissent une économie d’énergie élevée et un grand confort en été comme en hiver, on peut obtenir plusieurs aides pour leur réalisation. En effet, l’Etat propose plusieurs primes intéressantes grâce auxquelles, le reste à charge va diminuer. Découvrez lesquelles.

On cite en premier lieu les primes énergie, une aide privée versée par les fournisseurs d’énergie polluants. Elles ont été instaurées dans le cadre du dispositif des CEE (Certificats d’économie d’énergie). Cette aide est disponible pour tous les foyers, quels que soient leurs revenus.

Connaître les aides disponibles pour isoler votre maison


Les primes CEE sont cumulables avec l’aide publique MaPrimeRénov, l’aide à l’économie d’énergie la plus populaire. Le montant de la prime est en fonction des revenus des demandeurs. MaPrimeRénov’ propose des aides pour les travaux monogeste. Mais il existe aussi une aide pour les copropriétés : MaPrimeRénov’ Copropriété ainsi qu’une aide pour les rénovations globales des ménages modestes : MaPrimeRénov’ Sérénité.

Enfin, il y a les différents prêts comme l’éco-PTZ et le prêt avance rénovation ainsi que la TVA à taux réduit. Bien entendu, l’accès à toutes ces subventions est conditionné. Parmi les conditions à remplir, il y a le recours à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’environnement) pour la majorité des travaux de rénovation énergétique, un professionnel formé spécialement pour accomplir les travaux d’isolation thermique et qui a bénéficié d’un agrément.

Pour conclure, l’isolation thermique est une solution efficace pour lutter contre les vagues de chaleur en été. En effet, elle permet de se protéger de la chaleur à l’intérieur de l’habitat et de préserver ainsi la fraîcheur de l’air. De plus, ce genre d’opération va accroître la performance énergétique de la maison, ce qui va garantir un gain d’énergie important et une baisse de la facture de climatisation en été et de chauffage en hiver. Pour finir, on peut profiter d’une subvention lorsqu’on réalise des travaux d’isolation thermique.


Plus d'informations sur "Faire des travaux d'économie d’énergie"

travaux de rénovation énergétique
Paru le: 24/05/24

On vous explique pourquoi les travaux de rénovation énergétique ralentissent ?

pompe à chaleur made in Europe
Paru le: 21/05/24

Quelle sera cette nouvelle règle prévue pour 2025 ?

renovation globale 2023
Paru le: 27/12/23

Le Coup de Pouce rénovation performante des maisons individuelles va disparaître